La Diaspora africaine en Europe

 

1 – Géographie, sociologie et géo-culture de la diaspora africaine

La répartition géographique de la diaspora africaine sur le territoire européen est assez inégale. La France demeure à ce jour le premier pays d’accueil (à hauteur de 55 %) de la diaspora africaine. Les autres pays sont majoritairement les anciennes puissances coloniales, à savoir l’Espagne, le Portugal, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l’Italie, l’Allemagne et la Belgique.

Il est difficile de dresser un portrait détaillé de cette diaspora. En effet, les facteurs relevant du profil des individus concernés, de leur mobilité ou des raisons de leur départ de leur pays d’origine ont des causes multiples. Celles-ci ont à voir tant avec la conjoncture économique en Afrique et en Europe qu’avec les politiques d’intégration pratiquées par les différents pays d’accueil.

2 – La diaspora africaine et le transfert d’argent

En 2016, le continent africain a reçu entre 60 et 65 milliards de dollars de la part de ses ressortissants vivant à l’étranger. Dix ans plus tôt, ce chiffre n’était que de 44 milliards. Environ 80 % de l’argent envoyé chaque année par les membres de la diaspora africaine concerne cinq pays.

Le Nigeria, fort d’une population de 186 millions d’habitants, arrive en première position avec 19 milliards de dollars envoyés en 2016. Suivent l’Egypte (16 milliards), le Maroc (7 milliards) puis l’Algérie et le Ghana (2 milliards chacun).

On estime que la moitié des sommes envoyées sur le continent par des ressortissants africains à l’étranger sert à faire vivre les familles restées au pays. Les besoins essentiels que sont le logement, l’alimentation et l’habillement sont la priorité.

Nous contacter

Une question ? N'hésitez pas à nous contacter par e-mail.

En cours d’envoi

©2020 Club Efficience - Mentions légales

0
ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account